Assurances de dommages : l'Igas et l'IGF refusent de faire payer les Français